ENSEMBLE, STOPPONS LE PROCESSUS D’AUTODESTRUCTON EN COURS CONTRE L’HUMANITÉ ET LA PLANÈTE
Quelle que soit notre nationalité ou nos croyances, nous faisons partie d’une “société globale” partageant les mêmes aspirations à vivre en paix et dans la dignité sur une planète préservée. Internet nous offre l’opportunité de rassembler les forces disparates de cette communauté informelle en un contre-pouvoir supranational capable de contenir les forces brutales et inconséquentes de la mondialisation et d’initier des changements durables du plan local au plan global.

L'ASSOCIATION À BUT NON LUCRATIF 'GLOBAL SOCIETY NETWORK'

 

 

 E X T R A I T S   D E S   S T A T U T S


L’association sans but lucratif 'GLOBAL SOCIETY NETWORK' est régie par les présents statuts et subsidiairement par la loi française du 1er Juillet 1901 sur les associations.

 

L'OBJET ASSOCIATIF


Le réseau 'Global Society Network' est l'embryon et le catalyseur du mouvement transnational 3.0 opposé à ce modèle productiviste insoutenable sous l'emprise des groupes géants et des marchés financiers. Son objet est de promouvoir par un ensemble de moyens la paix, la dignité humaine, le progrès social et une protection stratégique de l'environnement.

__________________________________________________________________

3.0 symbolise l’avenir politique d’Internet. Sans chef ni hiérarchie, ce mouvement transnational en gestation est fondé sur des valeurs universellement partagées -la dignité humaine, une liberté responsable, l'ouverture d'esprit, le respect mutuel, la coopération...et le simple bon sens.

__________________________________________________________________

 
UNE STRATÉGIE EN QUATRE VOLETS


-  Rassembler. Grâce à Internet, engager une dynamique de rassemblement des citoyens et des forces du changement * pour faire de la société civile mondiale une actrice influente de la vie publique internationale sur les questions mondiales d’intérêt commun.

 

-  Dessiner les voies du changement. Réunir un "Conseil mondial de la société civile" composé de personnalités et d’experts de diverses disciplines, indépendants de la politique et des firmes multinationales et jouissant d’une autorité intellectuelle et morale incontestable. Leur mission sera d'élaborer des réformes et des régulations internationales porteuses d'un changement durable du plan local au plan global.


- Une légitimité populaire. Les différentes réformes et régulations seront soumises aux votes Internet de panels représentatifs de la population mondiale adulte.


- Promouvoir une nouvelle génération politique. Sur la base des réformes et des lois internationales majoritairement retenues, le rassemblement des forces du changement agissant en lobby électoral portera au pouvoir dans chaque pays une nouvelle génération politique coopérant à la mise en oeuvre d'un commerce équitable et de processus socio-économiques pleinement soutenables du plan local au plan global.

 


* Les forces du changement incluent les citoyens de toutes les nations ainsi que les organisations locales, régionales et mondiales qui s'opposent à l'ultralibéralisme, association scélérate du capitalisme dans sa forme la plus sauvage et d'une économie financière hautement spéculative. Les personnes et les organisations constituant "les forces du changement" sont animées par les valeurs de dignité humaine, de liberté responsable, de progrès social, de coopération et de soutenabilité environnementale.  On retrouve parmi ces organisations les ONG internationales oeuvrant pour les grandes causes, les fédérations internationales défendant les valeurs démocratiques -enseignants, journalistes d'investigation, juges, sicientifiques responsables, etc-, les unions mondiales d'écrivains et d'artistes et des autorités spirituelles modérées de différents cultes.


 

L'ÉQUIPE ASSOCIATIVE


Elle se composera d'une vingtaine de membres à l'horizon 2018. Il s'agira de personnes compétentes de diverses origines linguistiques et culturelles partageant les valeurs universelles. La direction sera assurée de manière collégiale par six responsables opérationnels couvrant les grandes régions du monde. La coordination sera assurée par Claude N. Bruhin, initiateur de ce réseau dédié à la société civile internationale.


Les missions.

 

  • Travaux de traduction.
  • Constituer le Conseil mondial de la société civile.
  • Organisation des groupes de travail par grandes thématiques et aide à la formulation des préconisations.
  • Relations avec la centaine d'ONG du panel.
  • Relations avec la cinquantaine d'organisations mondiales d'intérêt public du panel.
  • Relations avec les instituts d'enquêtes.
  • Équipe Internet (interconnexion des groupes de travail au sein du Conseil de la société civile, gestion du panel des ONG et des organisations mondiales d'intérêt public, développement du réseau social, etc...)
  • Communication.
  • Comptabilité.

 

Retour