ENSEMBLE, STOPPONS LE PROCESSUS D’AUTODESTRUCTON EN COURS CONTRE L’HUMANITÉ ET LA PLANÈTE
Quelle que soit notre nationalité ou nos croyances, nous faisons partie d’une “société globale” partageant les mêmes aspirations à vivre en paix et dans la dignité sur une planète préservée. Internet nous offre l’opportunité de rassembler les forces disparates de cette communauté informelle en un contre-pouvoir supranational capable de contenir les forces brutales et inconséquentes de la mondialisation et d’initier des changements durables du plan local au plan global.

Croire en l'homme ...

Lorsqu’on évoque les guerres et autres horreurs commises depuis la nuit des temps, il est fréquent d’entendre condamner “la nature humaine” dans son ensemble. Gardons-nous de généraliser. On ne peut mettre sur un même plan les responsables des désastres et des crimes et ceux qui les subissent. On ne peut faire un quelconque amalgame entre les bourreaux et les victimes. Ce fut en réalité une poignée d’individus détenant le pouvoir politique ou religieux qui ont écrit l’Histoire de tous les continents en lettres de larmes et de sang. Quant aux activités criminelles des groupes mafieux ou des “cols blancs”, elles sont le fait d’une petite minorité de la société. Dans l’ensemble, les êtres humains n’aspirent qu’à travailler pour nourrir leur famille et avoir une vie décente dans un environnement sain.

ll ne faut jamais désespérer de l’Homme. Innombrables sont les actions extraordinaires réalisées par des gens ordinaires. Comment ne pas éprouver de l’admiration pour ces milliards de gens qui déploient des trésors d’imagination et font preuve d’une étonnante force morale pour survivre jour après jour dans des conditions inhumaines, sans le moindre espoir en l'avenir. Face aux drames du monde et aux souffrances de la société, on ne peut qu’être fiers de tous ceux et celles qui, à titre personnel ou au sein d’associations et d’ONG, donnent en toute discrétion leur temps, leur énergie ou l’argent pour aider les autres. Sans oublier toutes celles et ceux qui ont fait progressé les droits humains ou réalisé des découvertes utiles à l’humanité.

En ce début de siècle où se multiplient des crises de toutes natures, faisons confiance à l’intelligence, à l’imagination, au goût de l’innovation, à la bonne volonté et au sens des responsabilités qui caractérisent à des degrés divers les hommes et les femmes au sein de la société civile internationale. L'idée qui a présidé à la création de la communauté Global Society , c'est de contribuer à rassembler ces bonnes volontés éparses à travers le monde, à mieux utiliser cette intelligence collective et à mieux coordonner les actions des uns et des autres pour mettre l’économie et la finance au service du progrès social et du développement humain dans un profond respect pour la planète et ses écosystèmes. 


Tous les articles

Retour